Radiographie

Types de radiographies nécessaires pour les implants

Il existe trois types de radiographies utilisées:

 

Périapical en parallèle

Panoramique (O.P.G)

Une sorte de scanner appelé C.B.C.T

La méthode radiographique la plus complète et plus utilisée dans ce traitement est un type de tomodensitométrie ou CT scan appelé C.B.C.T. celle-ci émet moins de radiations que le scanner médical et fournit des images 3D de l’os de la mâchoire dans lesquelles la longueur et le diamètre de l’os sont déterminés par le radiologue; afin que le chirurgien puisse implanter le plus long et le plus épais d’implant possible sans rencontrer de contraintes anatomiques comme le plancher des sinus, les nerfs et les artères à l’intérieur de la mâchoire. Par conséquent, l’utilisation de ce type de radiographie pour le traitement implantaire, il nous semble aujourd’hui nécessaire.

 

les causes d'échec du traitement chirurgical implantaire

  • Lavage insuffisant et l’augmentation de la chaleur pendant la chirurgie
  • Infection microbienne lors de l'implantation, notamment par des microbes dans la salive du patient
  • Haute pression de l'implant dans la cavité osseuse sur l'os
  • La solidité initiale insuffisante de l’implant dans la cavité en raison de l’ostéoporose, en particulier dans le maxillaire postérieur
  • mauvaise hygiène du patient après la chirurgie
  • Fil de suture restant sur le site chirurgical et provoquant une infection autour de celui-ci